Sapeur-pompier

Qu’il soit volontaire, professionnel ou militaire, le sapeur-pompier exerce un métier à hauts risques. Entre incendies, accidents, inondations, secours à la personne, il se met constamment en danger pour sauver la vie des autres.

U mistieri

Le métier

CHÌ LIVEDDU DI FURMAZIONI

Quel niveau de formation

Comment devient-on sapeur-pompier ?

Fonctionnaires des collectivités territoriales, les sapeurs-pompiers professionnels intègrent un service d’incendie et de secours suite à la réussite d’un concours comportant des épreuves orales, écrites, physiques et sportives.

Il est possible d’être officier de sapeurs-pompiers. Les candidats doivent alors justifier d’un diplôme au moins du niveau Bac+2 pour accéder au grade de lieutenant et d’un diplôme au moins du niveau Bac + 3 pour obtenir le grade de capitaine. Le lieutenant de sapeur-pompier professionnel occupe des missions de commandement et d’encadrement intermédiaires. Le capitaine de sapeur-pompier professionnel occupe, quant à lui, des missions de commandement, d’encadrement et d’expertise d’importance.

Issus de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) et du bataillon de marins pompiers de Marseille (BMPM), les sapeurs-pompiers militaires doivent, quant à eux, réussir des épreuves de sélection (médicale, sportive et de personnalité). Ils seront ensuite formés au fort de Villeneuve-Saint-Georges (94).

Ambienti di u mistieri

La météo du métier