Entraîneur sportif

Parfois perçu comme un gourou, souvent tenu pour responsable des mauvais résultats de l’équipe ou des contre-performances de l’athlète, l’entraîneur a tout sauf une vie qui s’apparenterait à un long fleuve tranquille !

U mistieri

Le métier

CHÌ LIVEDDU DI FURMAZIONI

Quel niveau de formation

Quelle(s) formation(s) suivre ?

Pour devenir entraîneur sportif, il faut avoir été sportif de haut niveau.

Si le BPJEPS (brevet professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et du Sport) ne convient pas pour exercer de véritables fonctions d’entraîneur, en revanche, le DEJEPS (Bac+2), spécialité perfectionnement sportif, permet d’accéder à un poste d’entraîneur.
L’obtention du DESJEPS (diplôme d’État supérieur, niveau Bac+3), spécialité performance sportive, ou d’une licence STAPS (Bac+3) ou d’un master spécialité entrainement (Bac+5) ouvre des horizons vers de hautes responsabilités (manager, directeur sportif).

Pour exercer à titre bénévole dans une structure non compétitive, un brevet fédéral délivré par une fédération sportive suffit généralement.

I FURMAZIONI IN CORSICA

Les formations en corse

Ambienti di u mistieri

La météo du métier