BTSA Gestion Forestière

U PRUGRAMMA D’ISSA FURMAZIONI

Le programme de cette formation

Capacités générales
S’exprimer, communiquer et comprendre le monde
Communiquer dans une langue étrangère en mobilisant ses savoirs langagiers et culturels
Optimiser sa motricité, gérer sa santé et se sociabiliser
Mettre en œuvre un modèle mathématique et une solution informatique adaptés au traitement des données
Capacités professionnelles
Réaliser des diagnostics préalables à la gestion forestière
Participer à la mise en œuvre d’une politique forestière territoriale
Raisonner les interventions en forêt dans un objectif de gestion durable
Organiser, en sécurité, la mobilisation des bois et leur valorisation
Contribuer à la planification des forêts et des autres espaces boisés
Mobiliser les acquis attendus du technicien supérieur en gestion forestière pour faire face à une situation professionnelle

Les Pré-requis d’entrée

• Baccalauréat général ou technologique
• Baccalauréat agricole
• Brevet de technicien agricole
• Diplôme de niveau 3 sur dérogation (CAP…)
Numéro de la formation : 94F2201779
Synonymes : Sylviculture gestion forestière, sylviculture gestion forestière, sylvicultrice, sylviculteur

La session de formation

  • du 01/09/2023 au 30/06/2025 133 jours et 8 heures Démarrage quand vous le souhaitez

U CENTRU INDUV’EDDA SI FACI A FURMAZIONI

Le centre où se déroule la formation

CFAA U Rizzanese (SARTENE)

Route de Lévie


20100 SARTENE

L'URGANISIMU FURMATORI

L'organisme formateur

Campus AgriCorsica U Rizzanesi - Sartè

Route de Lévie
20100 SARTENE

Accueil :

  • Hébergement : oui
  • Restauration : oui
  • Accès aux personnes handicapées : oui

CÙ ISSA FURMAZIONI SUBUCCHETI NANTU À :
BTSA gestion forestière

Avec cette formation vous obtenez :
BTSA gestion forestière

Les objectifs

Le technicien forestier peut occuper des fonctions de gestionnaire d'un massif forestier, d'agent de développement et d'animation auprès de propriétaires, de technicien d'études ou de recherche, de responsable d'unité de transformation du bois, de chef d'entreprise de travaux ou d'exploitation forestière. Il effectue l'état des lieux de la forêt, inventorie et évalue les peuplements. Il dirige ou effectue le martelage, les coupes, prévoit les travaux sylvicoles, le boisement. Il prépare la mise sur le marché du bois sur pied ou abattu, estime sa valeur, organise son transport et sa livraison. Par ailleurs, il assure des tâches de communication, de formation, de conseil.

Ce professionnel peut être employé par les propriétaires forestiers, les chambres d'agriculture, les centres régionaux de la propriété forestière, les entreprises de travaux forestiers ou de transformation du bois, les coopératives, l'ONF, les collectivités territoriales

Les débouchés

Les objectifs :

Ce BTSA forme les élèves à la gestion des forêts et des espaces boisés. L'élève apprend à connaitre les essences forestières, à évaluer la qualité du bois et les potentialités d'une parcelle de forêt. Il sait utiliser les outils géomatiques, faire des relevés topographiques, produire des inventaires et des diagnostics qui permettront d'effectuer des choix en terme de gestion forestière. Sa formation lui donne une bonne connaissance de la politique forestière territoriale, de l'organisation de la planification de la forêt, et de ses enjeux économiques, sociaux et environnementaux. L'enseignement porte aussi sur les démarches d'animation et de concertation en matière d'aménagement.

L'objectif étant une gestion durable de la forêt, l'élève apprend à mettre en oeuvre des travaux sylvicoles qui préservent les ressources, la biodiversité et le patrimoine paysager. Il est capable, enfin et surtout, d'organiser toutes les étapes d'un chantier d'exploitation forestière : la prospection de coupe de bois, l'estimation sur pied, le cubage, le choix du système d'exploitation, la logistique, le suivi du chantier ainsi que sa gestion économique et administrative.

Les débouchés :
Le technicien forestier peut être employé par :

  • des organismes publics : l'Office national des forêts (ONF), les Direction départementale des territoires (DDT), des collectivités territoriales, les Centres régionaux de la propriété forestière, les chambres d'agriculture, des associations, groupements ou syndicats de propriétaires forestiers, les organismes de recherche
  • le secteur privé : coopératives et exploitations forestières, entreprises de transformation du bois

La fonction publique offre une dizaine de postes par an. Les recrutements ne sont pas non plus nombreux dans la forêt privée et les entreprises de transformation du bois.

I MISTIERI PUSSIBULI

Les métiers accessibles