Professeur de musique

Donner des cours de violon dans un conservatoire, diriger la chorale d’une école primaire ou apprendre les rudiments du solfège à une classe de sixième : dans toutes ces situations intervient un professeur de musique. Mais il s’agit rarement de la même personne !

U mistieri

Le métier

CHÌ LIVEDDU DI FURMAZIONI

Quel niveau de formation

Quelle formation suivre pour exercer ce métier ?

Pas de poste de professeur sans concours ! C’est la règle pour qui veut en faire son métier. Autre constante : le Bac est indispensable pour s’engager dans les cursus qui mènent aux diplômes requis à l’heure des concours. Voici une liste - non exhaustive - de ces différents parcours.

Pour enseigner la musique dans un conservatoire, il faut être titulaire du concours d’assistant territorial spécialisé d’enseignement artistique. On s’y présente une fois le diplôme d’État de professeur de musique en poche. Ce dernier se prépare dans un centre de formation de danse et de musique (CEFEDEM) – la sélection pour y entrer se fait sur dossier. Les jalons d’une telle carrière sont en général posés très tôt ; les étudiants qui entrent dans un CEFEDEM ont accompli tout un cursus dans un conservatoire départemental ou régional et y ont validé un diplôme de fin d’études.

Pour enseigner la musique dans une école primaire, on peut intégrer à l’issue d’un Bac+2 un centre de formation de musiciens intervenant à l’école élémentaire (CFMI), afin d’obtenir un diplôme universitaire de musicien intervenant (DUMI). C’est le passeport pour postuler à des emplois en collectivité territoriale.

Enfin, pour enseigner la musique en collège, on peut se présenter au CAPES d’éducation musicale et de chant choral, avec une licence en poche. Il faut réussir ce concours pour obtenir un poste dans l’Éducation nationale.

I FURMAZIONI IN CORSICA

Les formations en corse

Aucune formation disponible actuellement

Ambienti di u mistieri

La météo du métier