Pigiste

Ce (Cette) journaliste indépendant(e) travaille à la pige, c’est-à-dire qu’il (elle) est rémunéré(e) à l’article. N’étant affilié(e) à aucune rédaction en particulier, le (la) pigiste bénéficie d’une certaine liberté mais souffre également d’instabilité.

U mistieri

Le métier

CHÌ LIVEDDU DI FURMAZIONI

Quel niveau de formation

Les formations à suivre pour devenir pigiste

La plupart des pigistes sont issus d’une formation universitaire en communication ou en journalisme ou d’une école spécialisée dans le journalisme (proposant des formations de Bac+3 à Bac+5). Il existe ainsi 14 écoles reconnues par la Convention collective nationale des journalistes : Celsa Paris, CFJ Paris, CUEJ Strasbourg, IUT Nice, EJDG Grenoble, EJCAM Marseille, Sciences Po Paris, EJT Toulouse, EPJT Tours, IJBA Bordeaux, IPJ Paris, ESJ Lille, IUT Lampion et l’IFP - Panthéon.

Ambienti di u mistieri

La météo du métier