Commissaire aux comptes

Le commissaire aux comptes (CAC), qui souvent est aussi expert comptable, certifie les comptes des sociétés. Il valide les écritures comptables, s’assure de leur régularité et de leur véracité. C’est un observateur libre, caractérisé par son indépendance d’esprit et sa rectitude.

U mistieri

Le métier

CHÌ LIVEDDU DI FURMAZIONI

Quel niveau de formation

Qui peut être commissaire aux comptes ? Quelles études choisir ?

Le métier de commissaire aux comptes nécessite au minimum un Bac+8. Le commissariat aux comptes est un métier réglementé. L’exercice de la profession nécessite une affiliation auprès de la Compagnie nationale des commissaires aux comptes.

Plusieurs parcours permettent d’accéder à la profession :

  •  un master 2 en comptabilité, contrôle de gestion ou finance, suivi d’un stage professionnel de trois ans auprès d’un commissaire aux comptes,

  •  un diplôme d’expert-comptable (DEC), suivi d’un stage de deux ans auprès d’un commissaire aux comptes,

  •  un master 2 d’une autre filière, suivi de l’obtention du CPFCAC (Certificat préparatoire aux fonctions de CAC) et de 3 ans de stage chez un commissaire aux comptes. Ces trois conditions doivent être obligatoirement remplies pour les non-titulaires du DSCG, afin d’obtenir le certificat d’aptitude aux fonctions de CAC (CAFCAC).

Ambienti di u mistieri

La météo du métier