TP conducteur du transport en commun sur route - PRF 2021

U PRUGRAMMA D’ISSA FURMAZIONI

Le programme de cette formation

Titre professionnel de niveau 3, homologue par le ministère de l’emploi et de la solidarité donnant droit à une attestation FIMO
et au permis de conduire de la catégorie D sans restriction à partir de 21 ans. Le conducteur de voyageurs conduit un car d’une capacité supérieure à 9 places assisses afin d’assurer le transport interurbain de personnes dans des conditions de sécurité, de confort et d’informations optimales. Le conducteur doit satisfaire aux engagements contractuels de l’entreprise en matière de transports de personnes.
Ce titre doit permettre au conducteur d’exercer dans une entreprise de transport public de voyageurs, agissant pour « compte d’autrui ». Ce secteur regroupant la majorité des emplois avec des finalités et des activités différentes : service régulier de ville à ville, service de transports scolaires, transports de personnel, déplacement touristiques, culturel, sportifs….
Tous sont sur la voie publique parmi les usagers de la route, avec la responsabilité d’un grand nombre de passagers. Ce titre leur permet de voir tous les paramètres de sécurité et d’organisation d’un parcours quel qu’en soit le domaine choisi.
Ce titre est validé en présence d’un inspecteur des permis de conduire et de 2 jurys professionnels en plusieurs étapes (conduite, ETG + questionnaires spécifiques, épreuve hors circulation, réalisation d’une prestation de transport et entretien avec le jury).
Aires de manœuvres validées par le délégué aux permis de conduire.
A tout cela s’ajoute un module permettant une conduite encore meilleure, L’éco - conduite c’est avant tout une technique de conduite qui permet de réduire la consommation de carburant et donc en polluant, le moins possible.
. L’éco conduite agit sur : – L’anticipation des contraintes routières et de trafic – L’optimisation des phases d’accélérations et de conduite sans consommations – Le choix du véhicule et son entretien régulier.
Un éco-conducteur économise en moyenne de 15 à 20% de sa consommation régulière, voir plus s’il
réalise des trajets aux multiples contraintes (ville, petites routes de campagne, etc).
Il est également prévu une partie en langue corse ou une mise en situation de transport de personnes en langue corse sera étudiée.

Les Pré-requis d’entrée

• Être âgé de 24 ans minimum
• Être titulaire du permis B
• Être apte médicalement
• Maîtriser le socle commun de connaissances et de compétences
Numéro de la formation : 94F2100838
Synonymes : Transport en commun routier, transport commun routier, transport en commun routier, permis D, conductrice transport commun, conducteur transport commun

La session de formation

  • du 08/09/2021 au 03/01/2022 558 H

U CENTRU INDUV’EDDA SI FACI A FURMAZIONI

Le centre où se déroule la formation

Guida Corsa AJACCIO

Lieu dit Cavone Campo Del Oro


20000 AJACCIO

L'URGANISIMU FURMATORI

L'organisme formateur

GUIDA CORSA

7 avenue Président Kennedy
20000 AJACCIO
Certification AFNOR : AFAQ formation professionnelle

Accueil :

  • Hébergement : non
  • Restauration : non
  • Accès aux personnes handicapées : non

CÙ ISSA FURMAZIONI SUBUCCHETI NANTU À :
Titre professionnel conducteur de transport en commun sur route

Avec cette formation vous obtenez :
Titre professionnel conducteur de transport en commun sur route

Les objectifs

Les caractéristiques des services et des lignes sont variés. L'emploi de conducteur de transport en commun sur route couvre une multitude de missions :
Lignes régulières, urbaines et interurbaines, lignes scolaires, navettes entreprises, navettes de gares ou d'aéroports, services librement organisés (SLO), lignes internationales, navettes de transport de personnes à mobilité réduite (TPMR), l'ensemble des prestations de transports « à la carte », énoncées par la commande d'un donneur d'ordre, ou d'excursions ponctuelles et de courtes durées, organisées par un transporteur.
Dans toutes les situations, il tient compte des caractéristiques des différents véhicules, du type de service, des conditions météorologiques et de l'environnement. Il veille à minimiser les coûts d'exploitation en adoptant les principes d'éco-conduite.
Le conducteur de transport en commun sur route accueille les clients et les renseigne sur les horaires, les lignes, la tarification et les correspondances. Il délivre des titres de transport, gère la caisse et les stocks de titres, et s'assure que le passager détient un titre de transport valide. Dans le cadre d'un service occasionnel d'une excursion d'un ou plusieurs jours, il participe à la manutention et au chargement des bagages, établit et renseigne tout document administratif en lien avec le transport, ce, quelle que soit la destination.
Il programme et met en service l'outil de navigation, conformément au parcours prescrit.
Il adopte un comportement et une attitude visant à prévenir les situations difficiles et le vandalisme.
Il veille à informer les clients de toute modification d'itinéraire et d'horaire.
Il peut avoir à s'exprimer en anglais de niveau A1 du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).
En cas de conflit, le conducteur de transport en commun sur route cherche à le désamorcer et il alerte les services concernés.
Il décèle les dysfonctionnements du véhicule et de ses équipements. En cas de perturbation du service, il informe la clientèle de manière précise. Lorsqu'un incident ou accident survient au cours du service, il applique les procédures de protection et d'alerte et porte assistance aux personnes.
Le conducteur de transport en commun sur route rend compte de son activité auprès de son supérieur hiérarchique et au service en charge de l'exploitation, oralement et/ou par écrit, ou à l'aide d'un système d'information embarqué système d'aide à l'exploitation et l'information des voyageurs (SAEIV).
Le respect des critères du service peut être contrôlé par les autorités organisatrices (AO).
Le conducteur de transport en commun sur route fréquente ponctuellement ses collègues conducteurs et les collaborateurs de l'entreprise tels que les contrôleurs ou vérificateurs, les agents de médiation, le cas échéant les personnels du service de maintenance, les forces de l'ordre et les services de secours. L'emploi s'exerce de jour comme de nuit, dans des conditions météorologiques parfois difficiles. Outre les jours ouvrés, le conducteur de transport en commun sur route est susceptible d'exercer son activité les week-ends ou les jours fériés. Son service peut être établi en une ou plusieurs vacations au cours d'une même journée. Il peut avoir à transporter des personnes à mobilité réduite auxquelles il facilite l'accès à la montée et à la descente. En toutes circonstances, il doit faire preuve de maîtrise de soi, calme et courtoisie. En fonction des besoins du service, le conducteur de transport de personnes par route peut être amené à passer une ou plusieurs nuits hors domicile.
L'exercice de l'emploi requiert une bonne condition physique et une présentation personnelle soignée. Une tenue professionnelle peut être exigée.
Par sa conduite et son attitude, il valorise l'image de marque de l'entreprise.

Les débouchés

Secteurs d'activité :

  • Entreprise de transport public de voyageurs (un transporteur) agissant pour « compte d'autrui ».
  • Régie agissant pour le compte d'une autorité organisatrice.
  • Structure dont le transport de voyageurs n'est pas l'activité principale et qui assure ses besoins en transport de personnes avec ses propres moyens (entreprise, collectivité, association agissant pour compte propre).

Les types d'emplois accessibles sont les suivants :

  • Conducteur d'autobus ou d'autocar affecté à des services réguliers urbains, interurbains, départementaux, régionaux, services librement organisés (SLO) et internationaux.
  • Conducteur affecté à des services de transport scolaire (CPS).
  • Conducteur de navettes de gares, d'aéroports ou de personnel d'entreprises ainsi que du transport à la demande (TAD).
  • Machinistes receveurs.
  • Conducteur receveur.
  • Conducteur/Conductrice de Petit Train touristique.