diplôme universitaire de technologie Génie biologique option génie de l'environnement

U PRUGRAMMA D’ISSA FURMAZIONI

Le programme de cette formation

Le technicien en génie de l'environnement est formé à la physico-chimie et à la biologie des milieux : pollution de l'air, des eaux et des sols, gestion des déchets. Il évalue les pollutions et leurs nuisances. Il définit des échantillonnages, effectue des relevés et analyse les prélèvements. Il veille au respect des réglementations en vigueur. Dans les entreprises de traitement des eaux et des déchets, il assure la maintenance des unités d'assainissement (déchets, eaux usées) et de distribution (eau potable). Il contrôle leur fonctionnement et surveille les opérations de traitement (recyclage, assainissement…) et de valorisation des résidus urbains et industriels.http://www.onisep.fr/http/redirection/formation/identifiant/2723/http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/24/21/7/PPN_GB_255217.pdf
Numéro de la formation : FOR.5380_AF.38099
Synonymes : Génie environnement, technicienne environnement, technicien environnement, génie environnement

La session de formation

  • du 01/09/2020 au 30/06/2023 17520 H

U CENTRU INDUV’EDDA SI FACI A FURMAZIONI

Le centre où se déroule la formation

IUT

Citadelle
BP 52
20250 CORTE

L'URGANISIMU FURMATORI

L'organisme formateur

Univ. de Corse

Citadelle
BP 52
20250 CORTE
Formations et conseils à destination des entreprises, des collectivités et des établissements de santé. Huit domaines d'intervention : accueil-marketing-vente, efficacité professionnelle, informatique, langues, management, santé au travail, sécurité incendie, sanitaire et médico-social. L'organisme propose 150 modules de formation dispensés par 50 intervenants. Aflokkat propose aussi des classes préparatoires aux épreuves de sélection des concours médico-sociaux (infirmiers, éducateurs spécialisés, auxiliaires de puériculture et aides-soignants) et de la fonction publique territoriale (concours externe des attachés territoriaux). Plus d'informations sur notre site internet www.aflokkat.com

Accueil :

  • Hébergement : non
  • Restauration : non
  • Accès aux personnes handicapées : non

CÙ ISSA FURMAZIONI SUBUCCHETI NANTU À :
DUT génie biologique option génie de l'environnement

Avec cette formation vous obtenez :
DUT génie biologique option génie de l'environnement

Les objectifs

Le technicien en génie de l'environnement est formé à la physico-chimie et à la biologie des milieux : pollution de l'air, des eaux et des sols, gestion des déchets. Il évalue les pollutions et leurs nuisances. Il définit des échantillonnages, effectue des relevés et analyse les prélèvements. Il veille au respect des réglementations en vigueur.

Dans les entreprises de traitement des eaux et des déchets, il assure la maintenance des unités d'assainissement (déchets, eaux usées) et de distribution (eau potable). Il contrôle leur fonctionnement et surveille les opérations de traitement (recyclage, assainissement...) et de valorisation des résidus urbains et industriels.

Les débouchés

Les objectifs :

Le technicien en génie de l'environnement traite les problèmes rencontrés dans deux domaines principaux :

  • en physico-chimie et biologie des milieux, pollutions de l'air, des eaux et des sols, collecte, traitement et valorisation des déchets ;
  • en analyse des systèmes vivants et de leurs interactions avec les milieux naturels ou modifiés, les écosystèmes urbains, industriels et ruraux.

Ses compétences s'étendent également à l'ensemble des métiers du génie de l'eau (eaux potables, usées ou récréatives).

Il définit les échantillonnages, pratique des relevés et analyse les prélèvements pour évaluer la qualité de l'eau (vérification de la composition chimique et bactériologique), de l'air et des sols. Ses comptes rendus d'expérience permettent de déterminer les origines des pollutions physico-chimiques et biologiques des milieux et d'étudier leur impact sur l'environnement.

Il met en oeuvre les techniques de prévention et de traitement des pollutions.

Les débouchés :

Les débouchés offrent des perspectives en laboratoire et en bureau d'études ; au sein d'une société d'exploitation ou d'un syndicat communal en tant que technicien sanitaire territorial, technicien chargé du suivi des unités de potabilisation, des stations d'épuration, des piscines, des parcs aquatiques ou des installations de traitement des résidus urbains et industriels. Il peut également être inspecteur dans un organisme de contrôle et de prévention des pollutions.