BM COIFFURE

U PRUGRAMMA D’ISSA FURMAZIONI

Le programme de cette formation

Le titulaire du BM coiffeur est un professionnel hautement qualifié qui exerce son activité comme employeur ou salarié dans un salon ou une entreprise de coiffure, dans une entreprise de production et de distribution de produits capillaires, dans les établissements sanitaires et sociaux. S’il souhaite être chef d’entreprise artisanale, il est porteur de projet de création ou de reprise d’entreprise et veille à la promotion du salon et à la bonne formation de ses salariés. S’il est employé, il l’est en qualité de coiffeur hautement qualifié et peut suppléer le dirigeant en son absence ; il peut occuper le poste de directeur technique, il est conseiller professionnel et gestionnaire de personnel et forme les apprentis.

Les Pré-requis d’entrée

BP COIFFURE

Numéro de la formation : 94F2100560
Synonymes : Coiffure, coiffure, coiffeuse, coiffeur barbier, coiffeur

La session de formation

  • du 01/09/2021 au 31/08/2023 3290 H Démarrage quand vous le souhaitez

U CENTRU INDUV’EDDA SI FACI A FURMAZIONI

Le centre où se déroule la formation

CFA 2B Jean-Jacques Nicolaï

Route du Village


20600 FURIANI

L'URGANISIMU FURMATORI

L'organisme formateur

CFA 2B

Route du Village
20600 FURIANI
Formations initiales dans le cadre de l'apprentissage, formations professionnelles (PRF...), contrat de professionnalisation, CIF, CPF.

Accueil :

  • Hébergement : oui
  • Restauration : oui
  • Accès aux personnes handicapées : oui

CÙ ISSA FURMAZIONI SUBUCCHETI NANTU À :
Coiffeur (BM)

Avec cette formation vous obtenez :
Coiffeur (BM)

Les objectifs

Compétences attestées :

Le titulaire du BM coiffeur maîtrise la totalité des coupes, l'utilisation de la (les) couleur(s) et des différentes mises en forme (temporaire, permanente, défrisage/lissage, chignon) sur tout type de cheveux (occidentaux, asiatiques, africains, )
Il est en capacité de combiner ses compétences professionnelles pour sublimer ses prestations ; la coloration du cheveu accentuant les effets de volume, de mouvement de la coupe au service de la mise en beauté du (de la) client(e).
 

Il est également à même de :

  • Créer, reprendre et développer une entreprise de coiffure en s'appuyant sur un réseau de partenaires et de professionnels institutionnels,
  • Promouvoir l'entreprise en élaborant une stratégie commerciale et en identifiant les moyens d'actions commerciales et de communications adaptées au secteur de la coiffure.
  • Analyser la santé financière d'un salon, mesurer sa rentabilité et proposer des solutions correctives et/ou de développement de l'activité.
  • Piloter au quotidien la rentabilité de l'entreprise de coiffure
  • Gérer les ressources humaines de l'entreprise en respectant les principes de droit du travail.
  • Former et accompagner l'apprenant dans le métier de coiffeur
  • Échanger en langue étrangère dans l'exercice de son métier

Les débouchés

Secteurs d'activités :

Le coiffeur hautement qualifié exerce principalement en entreprise artisanale mono-site ou multi-sites (moins de 20 salariés par salon) du secteur des services à la personne. Il peut également exercer au sein d'un salon d'une chaîne (franchisé ou non) en tant que coiffeur, gérant ou manager. Il est plus rarement coiffeur à domicile à son compte, ou peut exercer d'un établissement hôtelier haut de gamme, au sein d'entreprises du spectacle ou des médias. Selon le dernier rapport de branche, le secteur de la coiffure comprend 85 192 entreprises dont 90% sont des artisans indépendants. Les 10% restant sont des points de vente exerçant sous licence de marque et autres franchises. On assiste depuis 4 ans à une structuration assez sensible du secteur dont le nombre d'entreprises à établissements multiple ne cessent d'augmenter avec une tendance d'entreprises multi-salons et l'apparition de mini-groupes à déploiement régional. Le secteur de la coiffure pour les créations, reprises d'entreprises reste dynamique avec 7 443 nouveaux entrepreneurs en 2018 (6 644 en création et 799 en reprise d'entreprise). On note néanmoins une évolution marquée des caractéristiques des entreprises. Les établissements à domicile représentent aujourd'hui plus d'un quart des établissements de la profession, alors même qu'ils ne comptabilisent que 3% des établissements employeurs de la profession. A l'inverse, seulement 9% des établissements sont sous enseigne, pourtant ils représentent un établissement employeur sur cinq. Aujourd'hui, le secteur de la coiffure emploie près de 112 066 salariés et compte 67 490 personnes non salariées, soit 179 556 actifs au total. .
 

Type d'emplois accessibles :

Le chef d'entreprise artisanale a une obligation :

  • de production qui évolue en fonction des tendances et de la mode,
  • de réactualisation des techniques qui suit l'évolution de l'activité de coiffeur. Il a la responsabilité du maintien et du développement de l'entreprise afin d'en assurer la pérennité. Il a également une responsabilité juridique inhérente à la gestion de ses salariés et à l'accueil de sa clientèle. En matière d'autonomie, le titulaire du BM coiffeur peut prétendre à une autonomie totale en matière de stratégie d'entreprise, de gestion, de production, d'innovation, de création. Le gestionnaire et le coiffeur hautement qualifié, assument une responsabilité totale de production. Ils sont autonomes dans leurs activités de production et peuvent suppléer le chef d'entreprise en cas d'absence. Ils peuvent assurer la gérance d'un salon tant sur le plan technique que dans le management de la structure.

I MISTIERI PUSSIBULI

Les métiers accessibles